26/07/2005

Repos Fraîcheur

                             Voici un livre que j’emporte dans ma valise. Court, rafraîchissant comme une boisson fraîche le jour de canicule. Les vacances c’est faire un peu le vide dans ma tête. Lorsque mon voyage sera terminé mes sollicitudes quotidiennes me guettent mais le filtre de mes pensées sera reconstitué pour une nouvelle année.

Au bonheur des grand-mères Geneviève Doucet Albin Michel

Geneviève Doucet nous raconte, avec des mots simples et justes , l’émergence du sentiment mystérieux, parfois inattendu, qu’éveille la venue au monde d’un petit-enfant. Cet événement, véritable renaissance, fais se rencontrer deux univers à priori aux antipodes : le monde magique de l’enfance, où tout est découverte, et celui d’une femme qui se présente à cet enfant tout neuf avec son histoire, son passé, ses contradictions, ses peurs et ses deuils. Main dans la main, la grand-mère et l’enfant cheminent entre ces deux âges de la vie.

Instants de tendresse incomparables. Heures de bonheur un peu volées au temps. Car le moment vite où, en grandissant, l’enfant laissera sa grand-mère à ses contes et à ses chansonnettes. Que reste-t-il alors de cet amour ? Juste quelques souvenirs ou bien quelque chose de plus profond, d’indéfinissable ? Seuls les petits enfants pourront le dire. Plus tard…

Geneviève Doucet nous fait ici partager, grâce à une écriture d’une rare qualité, ces " petits bonheurs " à savourer au plus vite car ils sont éphémères. Un livre sensible et nostalgique, une ode à l’enfance, mais aussi une prière pour sa sauvegarde.



13:33 Écrit par aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.